Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La veille du 14 juillet, j'étais excitée comme une puce. Pas pour le feu d'artifice mais pour l'arrivée de nouveaux hoyas de Thaïlande. Un billet de passage du facteur était dans ma boîte aux lettres le matin, j'avais raté le colis à cause du boulot. Je pensais à mes hoyas serrés dans la boîte et surtout à Praetorii si fragile. Dans quel état allais-je retrouvé mes boutures? J'ai dû attendre l'après-midi pour récupérer mes hoyas. Mais je devais filer au travail juste après. J'ai ouvert la boîte sur le lieu du boulot trop impatiente d'attendre le soir. Une ou deux feuilles étaient sèches mais les boutures étaient belles. Ce n'est qu'après 21 heures que j'ai pu enfin m'occuper de mes plantes et surtout les réhydrater.

 

Hoya sp UT 011 à gauche et hoya praetorii à droite.

 

DSCN5774.JPG

 

Hoya tomataensis

 

DSCN5771.JPG

 

Hoya pottsi IML 1394

 

DSCN5779.JPG

 

Pour ce dernier, j'ai relevé des informations sur le site d'eBay où plumerindr met les photos des floraisons et des explications sur les hoyas. Hoya pottsii est un hoya facile à raciner et à cultiver. C'est un hoya rare. Le feuillage vert lumineux  est mélangé de rouge orangé avec des dessins de nervures. Les fleurs au parfum agréable sont blanches au coeur rose.

 

Pour hoya Praetorii, il explique que c'est un hoya extrêmement rare et jamais facile à trouver. Il est très demandé par les collectionneurs. Il montre des caractéristiques remarquables par ses fleurs jaune orangé avec un peu de duvet jaune. Le coeur de la fleur a cinq étoiles violet foncé.

 

Pour les deux autres hoyas, je n'ai pas eu le temps de prendre des notes. Je le ferai pendant mes congés en août où j'aurai plus le temps.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :