Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

En ce moment, nous avons la foire Exposition à Limoges du 7 au 16 mai. Le thème est sur le Japon : De l'ère des shoguns... à l'univers fantastique des Mangas. Cette fête commerciale et gastronomique est un lieu d'échanges diversifiés, et chaque année un thème différent est représenté.

 

L'affiche annonce la couleur de l'évènement.

 

n152390162426 4165[1]

 

 

Je ferai plusieurs articles pour que ce soit plus agréable à lire vu le nombre de photos et d'informations.

Vous pouvez passer les explications souvent un peu longues que j'ai repris fidèlement sur les panneaux qui décrivaient les objets de collection, lieux japonais etc.. Je finirai par les photos sur mes achats dans le dernier article.

 

Cette tour indique que nous sommes arrivés.

 

Parc d'exposition de Busserole

 

 

Le grand torii

 

Le grand torii

 

Un torii (littéralement : là où sont les oiseaux) est un portail traditionnel, devenu, aujourd'hui, pour les étrangers, un véritable symbole architectural du Japon. Il est communément érigé à l'entrée d'un sanctuaire shintoïste, afin de séparer l'enceinte sacrée de l'environnement profane.

Le torii est constitué de deux montants verticaux (hashira) supportant deux linteaux horizontaux (un linteau supérieur, kasagi, et un linteau inférieur, nuki).

Les torii sont réalisés en bois et peints de couleur rouge orangé. Les torii sont érigés au Japon depuis le Xe siècle; le plus ancien torii en bois est celui du temple de Kubohashima, datant de 1535. Il existe des torii en pierre; ce matériau a été couramment utilisé pour sa solidité et sa durabilité. Le plus ancien torii en pierre connu est celui du temple de Kimpusenji, érigé en 1455.

Celui-ci est inspiré du grand torii du sanctuaire Itsukushima (Itsukushima Jinja).

 

 

Le pont traditionnel est un symbole également architectural du Japon. Il a été construit ainsi pour laisser passer les rayons de la lune d'après ce que j'ai lu sur les panneaux. C'est très romantique. Les grosses pierres sont très importantes pour les japonais.

 

Le pont traditionnel japonais

 

Sculpture japonaise

 

Photo 1336

 

 Jardin traditionnel japonais

 

Photo 1361

 

 

 Peintures japonaises

 

Photo 1347

 

 

Photo 1348 

 

 

Vase couvert en satzsuma

 

Vase japonais

 

Vase couvert en satzsuma (type de céramique japonaise). Seconde moitié du XIXe siècle. Pièce intéressante pour la qualité de la dorure qui a conservé sa fraîcheur ainsi que pour la beauté de l'émaillage (important relief des décors). Le couvercle est surmonté d'un chien de Fô. Les deux prises latérales sont également des chiens de Fô.

Le chien de Fô est le gardien des temples dont on disait qu'il était puissant comme un dragon et malin comme un singe.La figure du chien est culturellement riche au Japon: le chien est le fidèle assistant de  l'homme. Dans les légendes, on rencontre sa figure dans de nombreux récits mythologiques. Universellement attestée, la première fonction mythique du chien est celle de servir de guide pour l'homme, parfois, le chien au Japon accompagne le défunt jusqu'aux portes du royaume des morts. Il en est le gardien. Au Japon, l'effigie du chien accompagne les enfants dont il est le protecteur. On dit qu'il facilite le travail d'une femme en couches.

 

 

Kimono de mariée

 

Kimono de mariée

 

Ce kimono de mariée se porte le second jour des noces. Le premier costume est blanc comme chez nous. Une charmante japonaise m'a donné sa carte de visite www.aoiclothing.com facebook: aoi creation

AOI est crée en pièces uniques numérotées, à partir de kimonos antiques en soie tissée à la main. Chacune des pièces que vous tenez entre vos mains a une histoire.

 

 

Je vous montrerai d'autres merveilles sur le Japon dans la deuxième partie.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :