Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Je suis heureuse de découvrir enfin la floraison d'Habenaria medusa, orchidée terrestre et non Habenaria radiata comme je l'avais annoncé dernièrement. Commandée chez Schwerter Orchideenzucht, je l'avais reçu en novembre 2010 Haraella retrocalla ou odorata (orchidées miniatures)

 

 

La fleur se prépare à sortir.

Les filaments sont enroulés plutôt serrés. Ils se déroulent en deux jours.

Selon le nombre de fleurs sur la tige, la durée de floraison est de quatre à plusieurs semaines.

 

RSCN6268.JPG

 

C'est féerique ! 

 

DSCN6278.JPG

 

 

DSCN6281.JPG

 

La floraison prend beaucoup de temps.

 D'abord les bourgeons se forment puis l'éperon s'allonge, les fleurs vont s'ouvrir une par une.

 DSCN6283.JPG

 

                                                                                

 

 

J'ai recueilli quelques renseignements sur cette orchidée.

 

 Habenaria medusa Kraenzl

 

 

Classification : plantae - Phylum Magnoliophyta - Classe Liliopsida - Ordre Asparagales - Famille Orchidaceae - Genre Habenaria - Distribution : Indo-Chine de Malaisie.

Cette espèce est encore souvent décrite sous le nom de son synonyme Habenaria myriotricha. Les deux noms se rapportent à des filaments rayonnants. Méduse est une créature mythique avec des serpents sur la tête tandis que myriotricha signifie "nombreux poils". Habenaria Medusa a été décrite en 1893 par Kränzlin. L'espèce se trouve à Java, Sumatra, Célèbes et Bornéo. Habenaria méduse est aussi très proche de H. beccarii de Célèbes.Toutes ces espèces sont très semblables et il serait utile de les comparer en utilisant l'analyse ADN. 

 

Techniques et culture spécifiques

Le tubercule ressemble à une petite pomme de terre poilue et se développe au début du printemps. L'espèce a un cycle de croissance saisonnière. On peut cultiver Habenaria en pot profond (pour laisser place à de nouveaux tubercules) avant que les racines commencent à se développer, ce qui est normalement effectué en février ou mars dans l'hémisphère Nord.  On installe le pot dans un endroit aéré avec un substrat drainant ( 40% de perlite, 30% de matière organique type fibre de coco, 20% d'écorce fine, 10% de sable lavé). Pour ma part, j'utilise de la sphaigne.  Planter les tubercules avec la pousse vers le haut et placer le contenant dans une serre tempérée. Cette orchidée peut être cultivée sur le rebord d'une fenêtre orientée à l'Est ou l'Ouest. A l'état sauvage, elles fleurissent pendant la mousson chaude et humide. L'influorescence meurt après 6-7 mois, les substances nutritives sont dans les tubercules.

La clé du succès est l'arrosage et la température. Pour avoir des fleurs saines, vous devez maintenir une température diurne de 18-25 ° et une baisse de température la nuit à 16 °C. Commencez l'arrosage à l'apparition des feuilles. Ces plantes sont sensibles à la pourriture, au début, arrosez faiblement sur le bord du récipient. Essayez de ne pas verser l'eau près de la tige et des feuilles. Autour de mai, la plante aura développé un ensemble de feuilles saines, il ne faut pas laisser sécher le sol. Un récipient en argile fera en sorte que l'excès d'humidité peut s'échapper. Placer le récipient sur une soucoupe très peu profonde (quelques millimètres de profondeur), de l'eau pour prévenir de la désydratation sur les jours les plus chauds. A partir  de maintenant, vous pouvez fertiliser avec des engrais de 25% de la dose pour orchidées tous les quinze jours. Maintenir un taux d'humidité élevé autour de la plante de 80% et garder l'air bien ventilé.  

 

Une plante adulte développera une hampe florale avec des feuilles. La floraison prend beaucoup de temps: d'abord les bourgeons vont se former, ensuite l'éperon s'allonge et les fleurs s'ouvrent une par une. Les filaments sont enroulés plutôt serrés, ils se déroulent en 2 jours. Selon le nombre de fleurs sur la tige, la floraison durera quatre semaines et plus.

 

Après la floraison, les feuilles commencent à brunir, les nouveaux tubercules pompent les substances nutritives de la plante mère. Le vieux tubercule mourra, mais il va en produire de nouveaux. Réduire l'eau lorsque les feuilles commencent à s'estomper et laisser le sol sec quand la plante est morte. Inspecter les nouveaux tubercules et évaluer votre technique :

  • pas de tubercules nouveaux  : plante morte
  • tubercule plus petit que les tubercules  anciens : beaucoup de place pour l'optimisation
  • les nouveaux tubercules sont plus grands que les anciens : excellent

Stocker le tubercule dans un sol bien drainant, à peine humide autour de 16 °C jusqu'à ce que la nouvelle saison commence. Inspecter toutes les deux semaines et pulvériser le sol avec un peu d'eau pour maintenir l'humidité.

 

 

Dans le prochain article, je vous montrerai mes nouvelles boutures de hoya de Thaïlande commandées chez Aleyagarden.

 

A bientôt !

 

Orchidées à l'acrylique

  DSCN6274.JPG

Technique employée le "one-stroke" de Donna Dewberry, peintre-décorateur.

Peindre en "one-stroke" : chargement du pinceau de plusieurs couleurs pour créer, en un seul passage, dégradés, ombres et lumières.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :