Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Pendant que je faisais mon petit reportage sur le Japon, j'ai reçu mes nouvelles boutures de hoya de chez Paul Shirley.

 

 Hoya nicholsoniae IML 19 GPS avec ses feuilles qui rougissent à la lumière.

Hoya nicholsoniae

 

Hoya nummularioides GPS (petites feuilles pour celui-ci)

Hoya nummularioides gps

 

Hoya odetteae

Hoya odetteae

 

 

Hoya ruscifolia raciné

Hoya ruscifolia raciné

 

 

Hoya sp. cv Malthilde (croisement de h. carnosa et h. serpens)

Hoya sp. cv Mathilde

 

 

Hoya thompsonii GPS (les feuilles sont d'une douceur de velours)

Hoya thompsonii GPS

 

 

 

Et maintenant je vous montre les hoyas que j'ai reçu il y a un mois environ et qui ont bien raciné. J'ai pu les rempoter.

J'ai utilisé comme substrat un mélange de terreau de semis pour la perlite, un terreau de rempotage à base de tourbe et de la sphaigne car les racines des boutures se sont tellement bien développées dedans, que j'en ai rajouté dans le pot ainsi que des billes d'argile pour le drainage.

 

Hoya sp. Sarawak m'a fait de magnifiques racines. Impossible d'enlever la sphaigne autour des racines sans les abîmer , j'ai donc laissé un peu de sphaigne.

hoya sp. Sarawak

 

 

Hoya sp. Palawan aussi a de belles racines.

Hoya sp. Palawan

 

 

Hoya australis. Les racines avaient remplies le pot de sphaigne.

hoya australis

 

 

Les résultats d'enracinement dans la sphaigne sont favorables par rapport à mes essais de l'automne où j'avais eu de nombreuses pertes. Pour l'instant, deux ne racinent pas comme j'aimerais, hoya parasitica et hoya sp. Haraku.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :